loader image
Ailleurs dans le monde, Programme itinérant, Formation et atelier créatif, Activation et accompagnement, Région de Marseille, Gestion de tiers-lieux, Intervention artistique et culturelle, En cours, Région de Paris

Diplôme universitaire “Espaces communs” Publiée le 07.08.20

En quelques mots

Le diplôme uni­ver­si­taire “Espaces com­muns” a pour voca­tion d’encourager l’essaimage de ces lieux partagés, en rassem­blant en un col­lec­tif apprenant des acteurs de ces trans­for­ma­tions provenant d’horizons var­iés (pro­fils, dis­ci­plines, secteurs, matu­rité pro­fes­sion­nelle…) qui parta­gent le désir d’être au coeur de cette évo­lu­tion, de con­tribuer à la faire mûrir et à la définir. Cha­cun pour­ra, au con­tact de ce col­lec­tif, se trans­former, appro­fondir ses pra­tiques et son savoir-être. La péd­a­gogie du D.U. est donc fondée sur la mise en intel­li­gence col­lec­tive d’une com­mu­nauté apprenante plutôt que sur l’enseignement d’un cor­pus préex­is­tant.

Can­di­dater au DU Pla­que­tte de présen­ta­tion du DU

Informations clés

Dates
Les can­di­da­tures seront ouvertes du 11 au 29 avril 2022 !

En chiffres
140h de for­ma­tion
3 ses­sions immer­sives
3 ses­sions focus
60 inscrits en 2019–2021
14 mem­bres du cer­cle édi­to­r­i­al

Tar­ifs
Tarif unique : 4 200€
Tarif réduit*: 1 600€

*en cas de refus de prise en charge par votre struc­ture.

Partenaires

Uni­ver­sité Gus­tave Eif­fel
Uni­ver­sité française expéri­men­tale spé­cial­isée dans l’é­tude des villes et des proces­sus d’ur­ban­i­sa­tion

Ancoats
Entrepreneur.e.s cul­turels et de consultant.e.s en fundrais­ing sur le ter­ri­toire du Grand Paris

Code­sign-it
Col­lec­tif d’indépendants en inno­va­tion col­lab­o­ra­tive

French Impact
Accéléra­teur nation­al d’in­no­va­tion sociale et envi­ron­nemen­tale

SNCF Immo­bili­er

Les sessions

Ses­sions immer­sives réal­isées
Coco Vel­ten (Mar­seille) — 13–14-15 juin 2019
Hôtel Pas­teur (Rennes) — 24–25-26 octo­bre 2019
Le 6 b (Saint Denis) — 30–31 jan­vi­er et 1er févri­er 2020
Les Grands Voisins (Paris) 10–11-12 sep­tem­bre 2020
Car­ton Plein (Ambert) — 23–24-25 sep­tem­bre 2020
Mains d’Oeu­vres (Saint Ouen) — 27–28-29 jan­vi­er 2021
Lieux d’im­pli­ca­tion locale (Après M, La Dévi­a­tion, La Cité des arts de la rue, Fores­ta : quartiers Nord de Mar­seille) — 24–25-26 mars 2021
Ate­liers Jean Moulin (Plouhinec) — 21–22-23 avril 2021
l’Her­mitage, Autrêch­es — 19–20-21 mai 2021
Gare de l’U­topie, Ver­to­laye — 22–23-24 sep­tem­bre 2021
Hôtel Pas­teur, Rennes — 13–14-15 octo­bre 2021
Coco Vel­ten, Mar­seille — 18–19 octo­bre 2021
La PADAF, Antony — 19–20-21 jan­vi­er 2022
Com­mu­na, Brux­elles — 9–10-11 févri­er 2022
Design d’e­spaces, Mar­seille — 29–30 mars 2022
Publics et pro­gram­ma­tion — 5–6 avril

Ses­sion à venir
Ses­sion immer­sive à Saisons Zéro — 20–21-22 avril
Mod­èle économique, Paris — 17–18 mai

La petite histoire

Mail de C. le 14 juin 2019 à 21h58 en réponse à l’envoi du pro­gramme de for­ma­tion du lende­main  “Arrête tes con­ner­ies Julie et viens au toit-ter­rasse de la Friche, et plus vite que ça”.

À retenir

  • Favoris­er l’apprentissage de pair-à-pair plutôt que l’enseignement descen­dant d’un cor­pus préétabli for­cé­ment incom­plet et non-con­textuel.
  • Réu­nir des pro­fes­sion­nels provenant d’horizons var­iés (pro­fils, dis­ci­plines, secteurs, matu­rité pro­fes­sion­nelle…) au sein d’un col­lec­tif apprenant.
  • Per­me­t­tre aux par­tic­i­pants de décou­vrir le fonc­tion­nement d’un lieu via l’immersion.

En savoir plus

Linkedin, Site inter­net de l’u­ni­ver­sité

Inscrivez-vous à la newslet­ter

Ailleurs dans le monde, Formation et atelier créatif, Terrain de plein air, Bâtiment vacant, Passé, Hébergement social et insertion

Hôpital Charial Lyon Publiée le 31.08.21

En quelques mots

Inspirés par les Grands Voisins, l’Armée du Salut et Notre Dame des Sans Abris ont fait appel à Plateau Urbain et Yes We Camp afin de les accom­pa­g­n­er dans le lance­ment d’un tiers-lieux sol­idaire sur le site de l’ancien hôpi­tal géri­a­trique Antoine Char­i­al à Francheville en périphérie de Lyon.

Ce lieu abrite déjà 600 per­son­nes en héberge­ment d’urgence, ain­si que des espaces com­muns créa­teurs de lien avec le quarti­er et ses habi­tantes et habi­tants à tra­vers pro­gram­ma­tion cul­turelle, sportive, fes­tive, offre de restau­ra­tion, accueil d’artistes, arti­sans et entre­pris­es, amé­nage­ment paysager, agri­cul­ture urbaine…

Dans ce cadre là Yes We Camp a :

  • vis­iter le site 
  • pro­posé un ate­lier créatif 
  • organ­isé l’ate­lier sur 2 jours (18–19 mai 2021) : rassem­ble­ment des por­teurs de pro­jet et par­ties prenantes. Organ­i­sa­tion de temps de tra­vail autour de la com­mu­ni­ca­tion du pro­jet, de la tech­nique et de la pro­gram­ma­tion, de la gou­ver­nance, des espaces extérieurs, de la pro­gram­ma­tion et de l’alimentation/restauration. Ren­con­tre avec les poten­tiels parte­naires insti­tu­tion­nels (métro­pole, villes voisines, état)
  • accom­pa­g­né au lance­ment du pro­jet : pro­duc­tion de plans et d’études archi + accom­pa­g­ne­ment lors de réu­nions de pilotage + pro­duc­tion d’une étude sur la restau­ra­tion + pro­duc­tion d’un cahi­er des charges pour les por­teurs de pro­jets à venir dans les espaces extérieurs 

Informations clés

  • Lieu : Francheville, à côté de Lyon 
  • Chiffres :
    8 hectares,
    2 000 m²,
    600 per­son­nes en héberge­ment d’urgence.

Partenaires

  • Plateau Urbain 
  • Armée du Salut 
  • Notre Dame des Sans Abris 
  • YWC

A retenir

  • Occu­pa­tion tem­po­raire d’un ancien hôpi­tal géri­ar­tique. 
  • Acteur.ices : Armée du Salut, Notre Dame des Sans Abris.
Ailleurs dans le monde, Evénement culturel et artistique, Patrimoine remarquable, Alimentation et restauration, Activation et accompagnement, Accueil de groupes, Bâtiment vacant, Gestion de tiers-lieux, Passé, Espace public

Le Beau bout des Cévennes St.-Martin-de-Boudaux Publiée le 22.06.20

En quelques mots

Un jour le télé­phone sonne. C’est le maire de Saint-Mar­tin-de-Boubaux dans les Cévennes, 100 habi­tants recen­sés. Dés­espérant de trou­ver un exploitant pour l’unique bistrot-épicerie du vil­lage, il a l’idée de s’adresser à nous : “Yes We Camp, que diriez-vous de pass­er trois mois dans mon vil­lage ? Je vous prête une mai­son et vous vous occu­pez de mon com­merce.” Nous prenons nos valis­es et nos out­ils, on débar­que un soir de fête du vil­lage, on prend pos­ses­sion du bistrot avec des amé­nage­ments fonc­tion­nels, et c’est par­ti pour trois mois d’ouverture, avec en moyenne de 50 cou­verts chaque soir, une pro­gram­ma­tion cul­turelle locale, l’animation de débats sur les futurs pos­si­bles du lieu, et l’accueil dans notre équipe d’un repre­neur qui trois ans après est encore à poste de ce com­merce.

Ce pro­jet rur­al nous a été pro­posé juste après l’abandon de Mucem-Plage, per­me­t­tant une étape “plein air” avant notre emmé­nage­ment à Paris à Saint-Vin­cent de Paul, pour ce qui devien­dra le pro­jet Grands Voisins. Nous espérons renou­vel­er de telles expéri­ences en milieu naturel et rur­al, ou pro­pos­er à d’autres jeunes col­lec­tifs de pou­voir s’investir sur des for­mats sim­i­laires de quelques mois, avec des fonc­tions marchan­des à dévelop­per, dans des espaces à l’opposé des métrop­o­les.

Informations clés

Dates
Juil­let — août 2015

En chiffres
Un record de 70 cou­verts à la soirée créole
2 jours de fer­me­ture en 2 mois d’ouverture
3 soirées ciné­ma
57 couch­ers de soleil sur la Val­lée du Galeizon

Partenaires

Mairie de Saint-Mar­tin-de-Boubaux

La petite histoire

Chaque semaine, c’était la mis­sion appro­vi­sion­nement de l’épicerie auprès de plusieurs pro­duc­teurs de la val­lée du Galeizon. 45mn de routes sin­ueuses dans la mon­tagne. Il a fal­lu qu’une fois, le cof­fre s’ouvre et libère toute les cours­es.

A retenir

  • L’importance du rôle du com­merçant qui est au coeur de la vie sociale du vil­lage pour recueil­lir les désirs des habi­tants.
  • Une mise à dis­po­si­tion d’un com­merce et d’un loge­ment pro­priétés de la mairie facile­ment réplic­a­ble dans de nom­breuses sit­u­a­tions rurales sim­i­laires.
  • Une ouver­ture 7 jours sur 7 pour créer de l’habitude et de la con­fi­ance.
  • Une fréquen­ta­tion touris­tique qui aurait souf­fert de la fer­me­ture du com­merce du vil­lage.
Ailleurs dans le monde, Architecture et chantiers participatifs, Programme itinérant, Alimentation et restauration, Vive les Groues, Activation et accompagnement, Accueil de groupes, Terrain de plein air, Passé, Région de Paris

Stun Camp Nanterre Publiée le 16.09.20

En quelques mots

Yes We Camp et Com­mu­na organ­isent en octo­bre 2019 la pre­mière édi­tion du Stun Camp à Vive les Groues, à deux pas de la Défense. Nous invi­tons activistes, acteurs du change­ments et curieux à créer, réfléchir et faire la fête pen­dant dix jours dans un lieu hors du com­mun.

Nous accom­pa­gnons la méta­mor­phose en cours du site en imag­i­nant de nou­veaux espaces utiles à la com­mu­nauté : con­struc­tion d’une yourte, d’un espace de com­postage, d’un bar­be­cue géant, d’une ruche à abeilles ou encore d’un four à pain.

Le pro­gramme, à haute valeur par­tic­i­pa­tive et des­tiné à favoris­er les échanges et la réflex­ion col­lec­tive, inclut chantiers col­lec­tifs, ate­liers de tra­vail, con­férences et per­for­mances créa­tives avec des par­tic­i­pants venus de toute l’Europe inscrits au préal­able.

Informations clés

Dates
octo­bre 2019

En chiffres
10 jours
9 000m² d’espace de jeu
100 acteurs du change­ment
des pos­si­bil­ités infinies !

Partenaires

Com­mu­na : les cousins belges de Yes We Camp

À retenir

En savoir plus

Site web de l’événe­ment 

Ailleurs dans le monde, Architecture et chantiers participatifs, Programme itinérant, Alimentation et restauration, Vive les Groues, Activation et accompagnement, Accueil de groupes, Terrain de plein air, Passé

Taiwan Taiwan Publiée le 11.06.20

En quelques mots

L’ancienne base mil­i­taire Tai­wan Air Force située en plein cœur de Taipei est en pleine recon­ver­sion, avec l’ambition d’en faire un cen­tre cul­turel plus ouvert sur l’in­no­va­tion sociale qu’un cen­tre d’art clas­sique. Dans le cadre du volet “social inno­va­tion” d’un pro­gramme d’échange entre min­istères de la cul­ture français et taïwanais, Yes We Camp a été invité à Taipei aux côtés de l’équipe du Cen­tqua­tre pour pro­pos­er des actions per­me­t­tant d’ouvrir le site sur la ville. 

Notre inter­ven­tion a pris la forme de deux ate­liers in-situ de 10 jours cha­cun. Un pre­mier temps sur place pour tra­vailler sous forme d’ateliers créat­ifs et en intel­li­gence col­lec­tive afin de mieux saisir les enjeux de l’ouverture du site sur la ville et de pou­voir trans­met­tre notre exper­tise en terme d’ac­cueil du pub­lic. Une pre­mière étape qui a per­mis de réalis­er un “livret des pos­si­bles” avec les équipes sur place. Sur la base de ce livret, nous avons décidé col­lec­tive­ment d’organiser un sec­ond temps comme une rési­dence artis­tique, afin de con­stru­ire du mobili­er per­me­t­tant un pre­mier accueil sur les espaces extérieurs du site. Nous avons conçu et con­stru­it une maque­tte du site à échelle mobili­er, les bâti­ments prenant les dimen­sions de tables chaise, transats, le tout sur roulette à assem­bler comme un puz­zle.

Informations clés

Dates
2018 

En chiffres
Deux ate­liers de 10 jours
22 jours sur place

Type d’e­space
Anci­enne base aéri­enne en recon­ver­sion

Partenaires

Min­istère de la cul­ture de Tai­wan

Bureau Français de Taipei

Tai­wan Comtem­po­rary Cul­ture Lab C‑LAB

Urban Tai-Ouan

La petite histoire

Lors de la pre­mière vis­ite du site avec l’équipe, nous sommes tombés sur un ancien cof­fre fort des années 50. En véri­fi­ant si il n’y avait pas de dou­ble fond, nous avons décou­vert une masse de doc­u­ments datant de cette époque, avec une vraie valeur his­torique. Lors de notre sec­ond séjour, ils étaient exposés sous verre, comme au musée !

Plus d’informations

Plus de pho­tos, Site inter­net du C‑Lab