loader image

Métiers

Depuis nos débuts en 2013, nos actions se dévelop­pent à la croisée de divers­es pra­tiques et métiers. Selon les besoins des pro­jets, nous mobil­isons dif­férentes com­pé­tences du col­lec­tif qui nous per­me­t­tent de nous déploy­er avec force et autonomie. Les mem­bres de l’association sont issus de for­ma­tions var­iées, et nous avons à cœur depuis notre créa­tion de tra­vailler de façon croisée et d’apprendre les uns des autres. Il n’est pas rare de crois­er dans nos pro­jets des archi­tectes ani­ma­teurs de Karaoké, ou des cuisiniers cham­pi­on du monde de tableaux Excel.

Pôle Espace : chantier festif, joyeux et permanent

La cheville ouvrière de l’association. Dans nos pro­jets, l’aménagement de l’espace occupe une place cen­trale. Parce que ren­dre un espace beau et fonc­tion­nel, c’est don­ner envie de l’utiliser certes, mais c’est aus­si une manière de racon­ter une his­toire. Tout ça dans un effort de fru­gal­ité (dépenser peu pour dépenser mieux), d’itération (quand ça ne va plus, on démonte et on recom­mence) et de créa­tiv­ité (notre objec­tif : vous sur­pren­dre !). Alors que sou­vent ceux qui conçoivent ne sont pas ceux qui con­stru­isent, ni ceux qui utilisent, nous faisons en sorte que con­cep­teurs et con­struc­teurs tra­vail­lent étroite­ment ensem­ble, quand ils ne sont pas la même per­son­ne !

Les moments de chantiers col­lec­tifs sont des moments chaleureux et con­vivi­aux par­ti­c­ulière­ment impor­tants dans la vie de l’association. Des “boosts” inter-pro­jets sont régulière­ment organ­isés tout au long de l’année, afin de con­stru­ire des espaces dans lesquels nous avons envie d’habiter.

Pôle Art : la proposition artistique, un malentendu qui nourrit la rencontre

Atten­tion per­tur­ba­teur d’habitudes ! La dynamique artis­tique au sein des pro­jets de Yes We Camp se réin­vente à chaque ren­con­tre. Pas de recettes toute faites, peu d’espaces d’expositions mais une expéri­men­ta­tion joyeuse qui invite les artistes à dia­loguer à con­fron­ter leurs formes avec des lieux vivants. Les échanges et les dis­cus­sions sont donc tou­jours le point de départ d’une réflex­ion com­mune con­duisant les oeu­vres à se déploy­er de façon lux­u­ri­ante et organique dans l’espace des pro­jets, ten­tant de tiss­er des liens entre réal­ité de ter­rain et imag­i­naires de “mon­des pos­si­bles”. Ici les pra­tiques artis­tiques par­ticipent pleine­ment à faire société, les proces­sus de créa­tion ouverts comptent autant que les pro­duc­tions, ceux-ci étant sou­vent por­teur de ren­con­tres, liens et partage de savoir.

Pôle Programmation : des événements éclectiques ouverts à tou.te.s

Pour rassem­bler et célébr­er, nous défendons une pro­gram­ma­tion col­lab­o­ra­tive, tou­jours en lien avec les éner­gies et tal­ents locaux, val­orisant la jeune créa­tion autant que la scène ama­teur. La trans­mis­sion et l’apprentissage, la ren­con­tre et le partage sont des valeurs indis­so­cia­bles des événe­ments que nous pro­posons et accueil­lons. Bien que sou­vent légers et décalés, ces instants ouverts à tous sont aus­si l’occasion de pren­dre part aux grands débats soci­aux actuels, notam­ment sur les ques­tions d’hos­pi­tal­ité, de partage et de vivre ensem­ble.

Pôle Alimentation : cuisine locale et engagée

Nous défendons une ali­men­ta­tion généreuse et sol­idaire, autour de moments con­vivi­aux et fes­tifs, per­me­t­tant le partage, l’apprentissage et l’expérimentation. Surtout, les dis­posi­tifs de restau­ra­tion que nous dévelop­pons per­me­t­tent de ren­forcer la dimen­sion sociale de nos pro­jets, par la val­ori­sa­tion des acqui­si­tions des savoir-faire, des pro­grammes d’insertion ou des proces­sus d’im­pli­ca­tion du pub­lic. Côté cui­sine, nous dévelop­pons aus­si une ambi­tion et une éthique affichée : un équili­bre entre prix doux et qual­ité, des cir­cuits courts, des pro­duit locaux ultra frais et de sai­son, issus de fil­ières raison­nées et arti­sanales, le plus sou­vent biologiques, la réu­til­i­sa­tion des pro­duits (pelures des fruits et légumes) afin de réduire la quan­tité de déchets et le com­postage des déchets végé­taux.

Pôle Communication : enthousiaste, positive et engageante 

Comme sur n’importe quel pro­jet, la com­mu­ni­ca­tion est indis­pens­able, pour faire con­naître nos sites et don­ner envie aux publics de s’y ren­dre. Cela com­mence par choisir les bons mots, les images, l’identité visuelle pour racon­ter l’histoire qui se con­stru­it, les ren­con­tres qui se nouent et les enjeux qui sont présents. Cela se pro­longe sur place, avec les pro­grammes men­su­els et la sig­nalé­tique qui per­met à tous de se repér­er et de déam­buler facile­ment. L’équipe de graphistes s’attache à créer des iden­tités visuelles qui riment avec créa­tiv­ité, chaleur et générosité. 

Pôle Structure : Intelligence collective et réactivité

L’équipe struc­ture tra­vaille sur les ques­tions liées à la ges­tion humaine, la ges­tion admin­is­tra­tive, le pilotage financier et les enjeux stratégiques. Nous œuvrons à garder un fonc­tion­nement sou­ple et agile au sein d’un cadre néces­saire aux besoins de l’organisation. Nous soutenons la mise en place de proces­sus organ­i­sa­tion­nels qui s’adaptent en per­ma­nence aux trans­for­ma­tions que con­naît l’association. Nous pen­sons que cha­cun doit être por­teur de sens et donc être impliqué dans les choix d’ori­en­ta­tion de l’association mais la taille du groupe, en nette crois­sance ces dernières années, peut met­tre en ten­sion ce désir de col­lé­gial­ité. Con­scient de cet enjeu, nous adap­tons la gou­ver­nance au fil des mois et sommes en charge de ren­dre clair l’organisation interne, les instances de dis­cus­sions et de déci­sions.