loader image

Financements

Un modèle économique hybride

Dans les pre­mières années de Yes We Camp, nos pro­jets étaient trop incer­tains pour con­va­in­cre des financeurs publics, et nous avons dû financer nous-mêmes, par des recettes marchan­des, le déploiement des pro­jets et la crois­sance de l’association. Aujourd’hui, notre démarche inno­vante est recon­nue, et les insti­tu­tions publiques sont prêtes à nous accom­pa­g­n­er. La part des sub­ven­tions dans notre mod­èle économique est ain­si passé de 5% en 2017 à 45% en 2020. Cette part de finance­ments publics est utile et s’impose comme indis­pens­able aujourd’hui.
Pour autant, nous ne souhaitons pas en devenir dépen­dants, et choi­sis­sons de garder une part dom­i­nante d’autofinancement, dans un vol­ume de 50% min­i­mum, grâce aux activ­ités de restau­ra­tion, aux con­tri­bu­tions, aux charges payées par les occu­pants de nos sites, aux recettes de presta­tions, com­man­des artis­tiques, con­seils, AMOA, aux recettes de loca­tion d’espaces, et aux éventuelles futures recettes des dis­posi­tifs de pro­duc­tion que nous souhaitons lancer.