loader image

Nous solliciter

Études & accompagnement

Pour déclencher et ouvrir des per­spec­tives ailleurs, nous organ­isons des ate­liers créat­ifs in-situ sur un ou plusieurs jours. Nous répon­dons avec des propo­si­tions sur mesure, en fonc­tion des sujets, pour se ren­con­tr­er et tra­vailler ensem­ble les ques­tions qui nous préoc­cu­pent : on campe chez vous ou vous venez dormir chez nous ? Nous avons testé et per­fec­tion­né cette méth­ode auprès de dif­férents acteurs publics en France (Mar­seille, Bor­deaux, Cler­mont, Grand Paris) et à l’étranger (Tai­wan, Nou­velle-Calé­donie).
→ proposition@yeswecamp.org

Écrivez-nous

Commande artistique

Nous inter­venons régulière­ment pour con­cevoir des dis­posi­tifs artis­tiques ou archi­tec­turaux, des dis­posi­tifs par­tic­i­pat­ifs ou assur­er la direc­tion artis­tique de pro­jets tem­po­raires. Ces sol­lic­i­ta­tions s’inscrivent sou­vent dans le cadre d’événements urbains organ­isés par des col­lec­tiv­ités (Nuit Blanche à Paris, Bien­nale cul­turelle de Bor­deaux, Fes­ti­val d’été à Mar­tigues…) ou des insti­tu­tions cul­turelles, cen­tres d’art ou scènes nationales (La Con­di­tion Publique à Roubaix, le Con­tem­po­rary Cul­ture Lab à Taipei…).
→ art@yeswecamp.org

Écrivez-nous

Actions Caravanade

À Mar­seille et dans ses envi­rons, le pro­jet itinérant La Car­a­vanade per­met de déclencher rapi­de­ment des pro­jets col­lec­tifs et par­tic­i­pat­ifs grâce à un ensem­ble d’outils d’activation, des­tinés à l’animation et à l’aménagement des espaces de plein air. Depuis 2014, plus de 100 actions ont été menées en parte­nar­i­at avec des struc­tures locales, sociales ou cul­turelles.  

Décou­vrez la Car­a­vanade

Accueil de groupes

Dans cha­cun de nos lieux, nous accueil­lons des groupes à tra­vers divers for­mats : la loca­tion de salle pour des évène­ments (con­férences, sémi­naires, ren­con­tres), la pos­si­bil­ité de dormir sur place ou encore les ser­vices de restau­ra­tion des­tinés aux groupes (déje­uners d’équipe).  

Aux Grands Voisins À Coco Vel­ten À Vive les Groues