loader image
Evénement culturel et artistique, Architecture et chantiers participatifs, Opération d'urbanisme, Alimentation et restauration, Vive les Groues, Accueil de groupes, Jardinage et agriculture urbaine, Terrain de plein air, Gestion de tiers-lieux, En cours, Région de Paris

Vive les Groues Nanterre Publiée le 12.06.20

En quelques mots

2016, “l’urbanisme tran­si­toire” com­mence à avoir le vent en poupe. La Défense lance l’appel à man­i­fes­ta­tion d’intérêt “Pré­fig­ur­er les Groues”, du nom de ce quarti­er de la Ville de Nan­terre. Un quarti­er qui s’apprête à accueil­lir une exten­sion de la Défense, avec des dizaines de nou­veaux immeubles, des mil­liers de futurs habi­tants et salariés. Yes We Camp répond sur le lot “ter­rain vague” avec une propo­si­tion de bud­get com­mun de quarti­er, abondé par tous les pro­mo­teurs immo­biliers engagés pour con­stru­ire. Notre propo­si­tion est de nous déploy­er sur le ter­rain disponible, puis de là, inter­venir à l’échelle de tout le quarti­er, à la manière des Grands Voisins, avec des amé­nage­ments physiques, une gou­ver­nance col­lec­tive et des activ­ités var­iées. Mais la mécanique de finance­ment par les pro­mo­teurs ne s’enclenche pas. Néan­moins, nous prenons place sur le ter­rain disponible, que nous amé­na­geons petit à petit : enlever les encom­brants, les pol­lu­tions, faire venir de la bonne terre, planter des arbres, fab­ri­quer un ate­lier, installer un banya, des bureaux et un petit campe­ment. 

Ce pro­jet est pas­sion­nant par sa local­i­sa­tion en bor­dure immé­di­ate de la Défense et des chantiers colos­saux de con­struc­tion d’immeubles et infra­struc­tures de trans­port.

Lire la revue de presse

Télécharg­er la pla­que­tte de pri­va­tion

Informations clés

Dates :

  • 2017 — 2025

Sur­face  :

  • 9 000 m²

En chiffres :

  • 214 arbres plan­tés,
  • 50 places de camp­ing,
  • 50 chantiers par­tic­i­pat­ifs.

Partenaires

TN paysag­istes
Accom­pa­gne la mise en place de la pépinière urbaine.

Paris la Défense 
Accom­pa­gne Vive les Groues sur la mise en place opéra­tionnelle du ter­rain, sur la future pépinière et sur la com­mu­ni­ca­tion.

Ville de Nan­terre
Intè­gre Vive les Groues aux secteurs cul­turels et asso­ci­at­ifs de Nan­terre.

Asso­ci­a­tion Vive les Groues

La petite histoire

Les Groues, ce sont notam­ment des soirées passées en petits groupes avec des voisins et des habitués. Mais c’est aus­si des soirées à 250 per­son­nes, lors de gros con­certs où la fête bat son plein… Une anec­dote ? Le jour où Julien, un bénév­ole plutôt intro­ver­ti, est mon­té sur scène pour chanter “Itsy Bit­sy Tee­ny Wee­ny Yel­low Polka­dot Biki­ni” pen­dant le test micro ! 

À retenir

  • Le con­texte d’un appel à man­i­fes­ta­tion d’intérêt pour “pré­fig­ur­er” le quarti­er, sur un ter­rain nu pol­lué dans une vaste opéra­tion de ZAC.
  • Trou­ver des passerelles entre dif­férents grands chantier mét­ro­pol­i­tains et l’échelle locale : le Grand Paris Express, la trans­for­ma­tion de la défense, le quarti­er des Groues.
  • L’appropriation d’un jardin partagé avec les riverain proches, leur impli­ca­tions sur plusieurs tâch­es de ges­tion.
  • L’accueil de por­teurs de pro­jets sur site et l’inscription du site dans un éco-sys­tème de nom­breux acteurs.

En savoir plus

Site inter­net, Face­book, Insta­gram

Une ques­tion ? bonjour@vivelesgroues.org

Ailleurs dans le monde, Architecture et chantiers participatifs, Programme itinérant, Alimentation et restauration, Vive les Groues, Activation et accompagnement, Accueil de groupes, Terrain de plein air, Passé, Région de Paris

Stun Camp Nanterre Publiée le 16.09.20

En quelques mots

Yes We Camp et Com­mu­na organ­isent en octo­bre 2019 la pre­mière édi­tion du Stun Camp à Vive les Groues, à deux pas de la Défense. Nous invi­tons activistes, acteurs du change­ments et curieux à créer, réfléchir et faire la fête pen­dant dix jours dans un lieu hors du com­mun.

Nous accom­pa­gnons la méta­mor­phose en cours du site en imag­i­nant de nou­veaux espaces utiles à la com­mu­nauté : con­struc­tion d’une yourte, d’un espace de com­postage, d’un bar­be­cue géant, d’une ruche à abeilles ou encore d’un four à pain.

Le pro­gramme, à haute valeur par­tic­i­pa­tive et des­tiné à favoris­er les échanges et la réflex­ion col­lec­tive, inclut chantiers col­lec­tifs, ate­liers de tra­vail, con­férences et per­for­mances créa­tives avec des par­tic­i­pants venus de toute l’Europe inscrits au préal­able.

Informations clés

Dates
octo­bre 2019

En chiffres
10 jours
9 000m² d’espace de jeu
100 acteurs du change­ment
des pos­si­bil­ités infinies !

Partenaires

Com­mu­na : les cousins belges de Yes We Camp

À retenir

En savoir plus

Site web de l’événe­ment 

Ailleurs dans le monde, Architecture et chantiers participatifs, Programme itinérant, Alimentation et restauration, Vive les Groues, Activation et accompagnement, Accueil de groupes, Terrain de plein air, Passé

Taiwan Taiwan Publiée le 11.06.20

En quelques mots

L’ancienne base mil­i­taire Tai­wan Air Force située en plein cœur de Taipei est en pleine recon­ver­sion, avec l’ambition d’en faire un cen­tre cul­turel plus ouvert sur l’in­no­va­tion sociale qu’un cen­tre d’art clas­sique. Dans le cadre du volet “social inno­va­tion” d’un pro­gramme d’échange entre min­istères de la cul­ture français et taïwanais, Yes We Camp a été invité à Taipei aux côtés de l’équipe du Cen­tqua­tre pour pro­pos­er des actions per­me­t­tant d’ouvrir le site sur la ville. 

Notre inter­ven­tion a pris la forme de deux ate­liers in-situ de 10 jours cha­cun. Un pre­mier temps sur place pour tra­vailler sous forme d’ateliers créat­ifs et en intel­li­gence col­lec­tive afin de mieux saisir les enjeux de l’ouverture du site sur la ville et de pou­voir trans­met­tre notre exper­tise en terme d’ac­cueil du pub­lic. Une pre­mière étape qui a per­mis de réalis­er un “livret des pos­si­bles” avec les équipes sur place. Sur la base de ce livret, nous avons décidé col­lec­tive­ment d’organiser un sec­ond temps comme une rési­dence artis­tique, afin de con­stru­ire du mobili­er per­me­t­tant un pre­mier accueil sur les espaces extérieurs du site. Nous avons conçu et con­stru­it une maque­tte du site à échelle mobili­er, les bâti­ments prenant les dimen­sions de tables chaise, transats, le tout sur roulette à assem­bler comme un puz­zle.

Informations clés

Dates
2018 

En chiffres
Deux ate­liers de 10 jours
22 jours sur place

Type d’e­space
Anci­enne base aéri­enne en recon­ver­sion

Partenaires

Min­istère de la cul­ture de Tai­wan

Bureau Français de Taipei

Tai­wan Comtem­po­rary Cul­ture Lab C‑LAB

Urban Tai-Ouan

La petite histoire

Lors de la pre­mière vis­ite du site avec l’équipe, nous sommes tombés sur un ancien cof­fre fort des années 50. En véri­fi­ant si il n’y avait pas de dou­ble fond, nous avons décou­vert une masse de doc­u­ments datant de cette époque, avec une vraie valeur his­torique. Lors de notre sec­ond séjour, ils étaient exposés sous verre, comme au musée !

Plus d’informations

Plus de pho­tos, Site inter­net du C‑Lab