loader image
Les Amarres, Evénement culturel et artistique, Architecture et chantiers participatifs, Patrimoine remarquable, Alimentation et restauration, Accueil de groupes, Vacant building, Third places of solidarity, In progress, Paris, Social hosting

Les Amarres Paris Publiée le 10.09.21

En quelques mots

Un pro­jet hybride

Les Amar­res, tiers-lieu sol­idaire et fes­tif sur les quais d’Austerlitz à Paris !

Deux accueils de jour (hommes et familles) accueil­lant quo­ti­di­en­nement 300 per­son­nes en sit­u­a­tion de vul­néra­bil­ité et de pré­car­ité, une Buvette sol­idaire à la pro­gram­ma­tion fes­tive ori­en­tée sur l’hospitalité et les jus­tices sociales, ain­si que 20 organ­i­sa­tions du champ asso­ci­atif de l’économie sociale et sol­idaire tra­vail­lant dans 4 000 m² en bord de Seine, dans les anciens locaux des Ports autonomes de Paris.

L’objectif 

Créer de mul­ti­ples syn­er­gies entre les publics des Amar­res ! Les occu­pants, les dif­férents béné­fi­ci­aires des accueils de jour, les vis­i­teurs, les bénév­oles, les équipes, vont se crois­er, échang­er, se réu­nir, autour d’une buvette sol­idaire et com­mune.

La présen­ta­tion des Amar­res

Les disponibles à la loca­tion

Informations clés

Dates :

  • 5 octo­bre 2020 : ouver­ture de l’accueil de jour pour pri­mo-arrivants et deman­deurs d’asiles, suite à la fer­me­ture de la Lin­gerie des Grands Voisins
  • 1 juin 2021 : instal­la­tion des pre­miers sous-occu­pants
  • Décem­bre 2021 : ouver­ture au pub­lic 

En chiffres :

  • Nom­bre d’hommes isolés accueil­lis chaque jour : 150 à 180
  • Nom­bre de familles accueil­lies chaque jour  : 70 à 90
  • 1100m² d’e­space à dis­po­si­tion

Adresse :
24 Quai d’Austerlitz
75013 Paris

Partenaires

Com­man­di­taire : Asso­ci­a­tion Aurore***

Pro­prié­taire : Ports Autonomes de Paris 

La petite histoire

A par­tir du 21 juin et pour cinq semaines, le pro­jet accueille un chantier naval d’insertion, pro­posé à des jeunes adultes en décrochage sco­laire par L’E­space Dynamique d’In­ser­tion L’Odyssée. Un petit dériveur devrait être mis à l’eau à la fin du mois de sep­tem­bre ! 

A retenir

  • Mêler les publics, se sou­venir de l ‘expéri­ence enrichissante des Grands Voisins.
  • Accueil­lir des per­son­nes en sit­u­a­tion de pré­car­ité dans un lieu beau et chaleureux.
  • Créer des liens entre des travailleur.se.s de l’ESS, les publics accueil­lis et le grand pub­lic.
  • Prof­iter des bor­ds de Seine et d’une buvette fes­tive ! 

En savoir plus

Face­book . Insta­gram Site inter­net

Une ques­tion ? bonjour@les-amarres.org