Coco Velten, Marseille

La terrasse de la Cantine

Coco Velten est le projet d’occupation temporaire des locaux de l’ancienne Direction des Routes rue Bernard du Bois à Marseille. Ce bâtiment de 4000m2 appartenant à l’Etat est en cours de rachat par la Ville de Marseille, une procédure qui devrait s’achever fin 2021. Plutôt que de laisser vacants ces espaces lumineux en plein cœur de ville, la Préfecture invite des acteurs de la société civile à y déployer un projet temporaire alliant des fonctions sociales, économiques et culturelles.

Retrouvez l’ensemble de la programmation – les apéros coco, les jeudis on cause, les repas à prix libre… – sur la page Facebook de Coco Velten et sur le site web cocovelten.org.

Le pari de l’hybridité

Le temps court du projet permet d’oser une cohabitation de métiers et de groupes sociaux qui habituellement ne se rencontrent pas. L’expérience-phare du projet est l’implantation dans certains étages du bâtiment d’un foyer d’accueil de personnes sans-abri. Tout l’intérêt repose alors sur la proximité et les liens qui pourront se créer entre ces personnes en insertion, et la dynamique entrepreneuriale et culturelle portée par les autres occupants du projet.

Le lien au quartier

Aussi bien dans le bâtiment que sur les espaces extérieurs, l’intention est de s’ouvrir et de se connecter avec les dynamiques existantes des quartiers voisins. Nous souhaitons que les associations locales, entreprises, artisans, commerçants, habitants, acteurs sociaux, éducatifs et culturels, trouvent tous s’ils le souhaitent une manière de s’impliquer et de contribuer au projet global. Nous espérons aussi susciter des rencontres avec les visiteurs, touristes, voyageurs et entrepreneurs attirés par Marseille.

Un trio opérateur

Le pilotage quotidien du projet est assuré par trois structures de l’économie sociale et solidaire. La gestion du foyer et l’accueil des personnes vulnérables sont assurés par l’association Groupe SOS Solidarité. La communauté d’acteurs économiques qui seront choisis sur appel à candidatures est animée par la coopérative Plateau Urbain. La direction globale du projet et l’ouverture au public sont dans les mains de l’association Yes We Camp, qui porte la convention d’occupation temporaire du bâtiment.

Coco Velten ?

Coco Velten est un nom léger et invitant, qui associe l’ouverture à l’ancrage local. Coco Velten peut parler à chacun, évoquer des envies et des ailleurs. La force de ce projet temporaire est d’augmenter la possibilité d’oser, et de mettre en œuvre des réalisations condensées dans le temps, sans crainte du jugement des autres, et avec l’aide des outils et compétences disponibles.

Période : 2018-2021

Partenaires : Lab Zéro (laboratoire d’innovation publique territoriale porté par la Préfecture de Région PACA), Groupe SOS et Plateau Urbain