Impulsion et accompagnement de la transformation urbaine du quartier des Groues à Nanterre, sur une période de 10 ans.

A l’échelle du quartier

OpenEdition - Google Drive

Nous souhaitons intervenir à l’échelle de l’ensemble du quartier, par des déploiements réels, physiques, urbains et événementiels, et l’animation d’une gouvernance inédite de ce processus, sous la forme d’une société coopérative à intérêt collectif associant les usagers actuels et futurs du quartier des Groues. Par ce pilotage volontaire et une implication sur place 24h/24, nous croyons en la capacité de ce quartier à devenir un laboratoire multiple des transitions en cours, dans le rapport à l’autre, aux espaces partagés, à la nature, au travail et à la culture.

Au 290 de la rue de la Garenne

6 - Rendu 7 novembre - Google Drive

La pépinière des Groues au 290 rue de la Garenne est un laboratoire, un lieu d’invention, d’invitation et de partage. Expérimentation des pratiques – aquaponie, micro-habitats, performances…-, prototypage d’infrastructures culturelles, mise à disposition d’espaces de travail, accueil de créateurs en résidence, etc. C’est aussi un lieu accueillant, où l’on est à son aise pour une promenade ou un pique-nique, un lieu inspirant où l’on imagine les Groues de demain au milieu de ses arbres qui poussent. C’est un endroit où l’on aime venir pour se détendre et se divertir, apprendre, écouter, ou se former à de nouvelles pratiques. La conception de ces installations temporaires low tech répond à une volonté de polyvalence et d’hospitalité.

Les espaces communs et grandes halles font de la Pépinière des Groues une polarité nouvelle, centre d’accueil et d’impulsion de la vie du quartier, et ouvert sur d’autres horizons. Cette ambition de faire lien se retrouve dans le mouvement traversant imaginé depuis la rue de la Garenne vers le panorama sur la Défense, le long des allées de la pépinière, à travers les différentes installations. Lentement, les arbres poussent, spectateurs du fourmillement qui a lieu sur la parcelle, des allées et venues de chacun au rythme des journées, au rythme des saisons. Jusqu’à ce que, dans 10 ans, le terrain retrouve son état initial. La pépinière aura fini son cycle.

Partenaires : BVAU architectes-urbanistes, TN paysagistes, ABCD spécialistes des enjeux liant culture et territoire.

Contact : groues@yeswecamp.org