Offre Service civique – Médiation, accueil de publics et bénévoles et valorisation d’événements – Ambassade et Républiques Nomades des Libertés – Bordeaux

L’association Yes We Camp accueille une personne en service civique pour mener des actions de médiation, d’accueil et de valorisation d’événements pour le projet “Ambassade et Républiques Nomades des Libertés” à Bordeaux dans le cadre de la saison culturelle Liberté!. La mission débutera courant avril ou début mai 2019.

 

L’association Yes We Camp

Depuis 2013, Yes We Camp met en place des processus de transformation d’espaces définis en micro-territoires ouverts, généreux et créatifs. Selon le contexte, ces lieux empruntent les qualités de ce que peuvent être un parc, une école, un centre de soins, un fablab, une place publique ou une plage, en réunissant autour de ces projets temporaires les envies d’implication d’êtres humains d’horizons multiples. Ainsi, Yes We Camp souhaite affirmer la ville comme un terrain fertile, où les espaces sont partagés avec confiance et constituent une source de réalisation et d’épanouissement individuel, avec un bénéfice collectif.

 

Contexte du projet 

Pour l’été 2019, la ville de Bordeaux propose une saison culturelle sur la thématique Liberté ! et invite le collectif Yes We Camp à la table des propositions. Fidèle à sa pratique de déploiement physique dans des espaces partagés, Yes We Camp propose la production d’une série de “mises en situation réelle” qui viennent chacune interpeller l’apostrophe Liberté !
Telles des “Républiques Nomades”, ces mises en situation se déploient selon des règles choisies et dans un cadre de frontières défini, offrant une liberté circonstanciée à leurs citoyens temporaires. Ces déploiements seront conçus et réalisés toujours sous un format de partenariat, joignant avec la complicité de Yes We Camp acteurs locaux et artistes ou activistes d’ailleurs.
Une base arrière, quartier général ou “ambassade” permanente de ces républiques nomades, sera installée dès février dans les locaux des anciennes Archives Municipales, rue du Loup en centre-ville, sous une glycine centenaire. Cette ambassade accueille les gouvernements en exil comme les voisin.e.s, pour plusieurs formats d’interpellation et de construction.
Pendant la saison culturelle, l’ambassade ouvre ses portes et devient le quartier général du Festival, havre festif, ouvert à tou.te.s, et soufflant sur les flammes des questionnements indispensables d’une époque elle-même à l’épreuve de sa propre liberté.

 

Missions

  • Appuyer la mise en place d’événements ponctuels singuliers “Républiques nomades des Libertés” :
    •  sensibiliser à l’événement et créer du lien avec le public local des quartiers investis grâce à des actions de médiation.
    • valoriser ces événements en alimentant des outils de communication visuels ou autres, accompagné.e par l’équipe : captation vidéo, prise de vue, recueil de témoignages audio, etc.
  • Relayer les informations pertinentes aux divers partenaires, et être notamment en collaboration avec l’équipe communication de la ville de Bordeaux pour la transmission d’information.
  • À l’Ambassade (bâtiment des anciennes Archives municipales) : accueil des bénévoles, des artistes et partenaires programmés ou en résidence (rôle endossé par chaque membre de l’équipe).
  • Participation à la conception d’outils visant à documenter le chantier de transformation du bâtiment classé au patrimoine historique
  • Participer à l’animation de ce lieu, accompagné-e par l’équipe, imaginer et organiser des moments de transmission/diffusion des recueils de témoignages

 

Conditions

  • Avoir moins de 25 ans
  • Indemnités de service civique : 580,55 €
  • Service civique de 6 mois, 24h hebdomadaires.
  • Lieu : Ambassade (anciennes Archives municipales), 71 rue du Loup, 33 000 Bordeaux
  • Carte transport TBM et repas du midi pris en charge par l’association.
  • Intégration au sein d’une équipe jeune, pluridisciplinaire, énergique et solidaire.

 
Si vous êtes intéressé.e, contactez nous à liberte@yeswecamp.org avec «  Service Civique – médiation » en objet de mail.